Chantier international : Eco-volontariat & protection des tortues marines au Mexique

19/03/2019 / Laisser un commentaire
Été 2011, j'étais dans un mauvais état d'esprit car je venais de me faire larguer comme une vieille chaussette 😢 par un homme qui n'a rien trouvé de mieux que me lancer en guise de motif de rupture et ce, au bout de plusieurs mois de relation : "Je ne suis pas amoureux" 😨 (ça a le mérite d'être clair). Bref j'avais grand besoin de vacances, de soleil ☀ mais aussi de me ressourcer pour faire le vide avec moi-même (tirer des leçons de cette relation où mon cœur 💔avait fini en mille morceaux)!

Chantier international, Quésaco?

Alors que je visionnais le journal télévisé avec ma maman et mon beau-père, je suis tombée sur un reportage qui parlait des chantiers internationaux humanitaires où plusieurs volontaires, venant des 4 coins du globe se retrouvaient dans un lieu dédié autour d'un projet commun.

Le volontaire pouvait choisir son activité principal (Construction & Reconstruction, Eco-volontariat, Enseignement, Santé & Médecine, Agriculture etc.) et de là, la destination s'imposait (parfois vous aurez des options entre 2 ou 3 pays). Le travail collectif pour une bonne cause (Conservation du patrimoine culturelle, Protection des animaux, Le droit à l'éducation pour chaque enfant, Préservation d'une culture traditionnelle...) était donc au cœur💚 du programme.

Cette diffusion TV 📺 a été une révélation pour moi! Le soir même, j'étais devant mon ordinateur pour trouver THE projet qui me correspondrait et obtenir des informations sur les modalités d'inscription.

Choix de l'association & du chantier

 Très vite je suis tombée sur l'organisme appelé Solidarités Jeunesses basée en France (ça rassure d'échanger dans sa langue natale mais bien entendu il y a d'autres associations), qui proposait un chantier pour la conservation des tortues marines qui se déroulait au Mexique (avec un partenaire de Mexico) sur 2 semaines. Tout s'est enchaîné très vite puisque j'ai été faire mon passeport (1ère fois), j'ai rempli mon dossier d'inscription, réalisé un week-end d'intégration dans le 77 puis réservé mon billet d'avion pour Mexico.

Etant assez timide à l'époque je ne me voyais pas faire de l'Enseignement surtout dans une langue étrangère (j'ai uniquement des notions d'Anglais et maîtrise un peu plus l'Espagnol) et les chantiers de Construction (monter des murs, peinture, réparation, installation d'évacuations d'eau) ne m'attiraient pas plus que ça! Quand j'ai découvert ce chantier Jeunes d'Eco-volontariat ça été une évidence, j'étais aux anges 👼de partir découvrir des reptiles dans leur milieu naturel et surtout de pouvoir faire quelque chose de bien pour la planète, même à mon petit niveau.

Si vous souhaitez obtenir plus ample informations sur cette organisation, cliquez sur le lien suivant : Solidaritesjeunesses.org. Tout y est très bien expliqué (types de volontariats, participants, frais, inscription, préparation au départ, témoignages) et surtout si comme moi, vous êtes une quiche en Anglais, le site est Français tout comme les interlocuteurs ce qui facilitera les échanges.

Le chantier auquel j'ai participé était destiné aux adultes dès 18 ans. Ainsi il n'y a pas de limite d'âge même s'il est vrai que la personne la plus âgée devait avoir 30 ans. Aussi si vous êtes mineur et souhaité devenir bénévole dans le cadre d'un chantier, c'est possible. En effet il existe des projets en France ou en Europe pour les adolescents de 15 à 17 ans.


L'association m'a mis en relation avec une autre personne de France qui faisait le même chantier que moi (bonne nouvelle pour moi qui avait un peu peur de voyager totalement seule 🙏). Nous avons convenu de passer quelques jours à Mexico pour découvrir la capitale avant notre rendez-vous avec les encadrants du projet. Je me suis greffée à son programme si bien que j'ai eu la chance d'être accueilli par une famille Mexicaine qui nous a fait découvrir les principales activités touristiques avec générosité & bienveillance (j'en garde des souvenirs exceptionnels). Je profite d'ailleurs de ce post pour faire un coucou à toutes les personnes que j'ai croisé au cours de ce voyage et qui l'ont rendu merveilleux (si vous ressentez la nana nostalgique 😢, c'est normal).

Revenons à la mission humanitaire car c'est là, l'objet de mon article! Toutefois si vous souhaitez un post sur les lieux découverts à Mexico/Acapulco (oui nous avons eu un week-end de libre), je serai ravie de le préparer pour vous (rendez-vous en commentaires ici ou bien sur les réseaux sociaux)!

Les tâches quotidiennes

La mission consistait principalement à effectuer des patrouilles à pied, la nuit (2 créneaux : 22h/3h du mat' & 3h/8h) afin d'identifier les nids des tortues 🐢 et récolter les œufs pour les placer dans un endroit sûr, à même la plage (à l'abri des braconniers et des mammifères).

C'est à partir de ce voyage que le café noir 🍵est devenu mon meilleur ami car en fonction des semaines, nous devions nous réveiller en pleine nuit pour patrouiller sur la plage (de 3h à 8h du matin) et je peux vous dire que marcher sur la plage en plein Été ce n'est pas de tout repos.

En effet il fait particulièrement chaud & l'air est humide. Il y a beaucoup de moustiques (c'est le moment où ils sortent) donc il est nécessaire de se couvrir et il faut faire attention où l'on marche (on s'enfonce dans le sable).


Le jour nous prenions soin des nids artificiels car les chantiers s'enchaînent & plusieurs espèces de tortues pendent sur les plages du Mexique (en fonction des saisons et des lieux : Tortue Olivâtre, Tortue Noire, l'immense Tortue Luth, Tortue Caouanne & Tortue Verte).

Nous nous occupions des nids artificiels (nettoyage & protection), créés à même le camp à Marquelia (qui se trouvait sur la plage de La Bocana) dans un enclos, présent autour de notre espace de vie. A tour de rôle, nous faisions des collectes d'informations sur les nids pour des fins de recherche et statistiques (nombre d’œufs dans le nid, nombre éclos ou non, bébés vivants ou morts).

Il faut savoir que les bébés sortent en moyenne au bout de 6 semaines (cela dépend des espèces) après la ponte.



Puisque j'ai participé à cette aventure courant Juillet, j'ai eu l'occasion de voir deux espèces de Tortues (des bébés Luth qui avaient été mis en sécurité courant Avril/Mai mais aussi des tortues Olivâtres Adultes alias Golfina). Aussi nous devions débarrasser la plage des branches & détritus afin de permettre aux tortues d’accéder facilement pour pondre.


Au quotidien il fallait également participer (à tour de rôle) aux tâches quotidiennes de ménage (dans la mesure où l'on dormait sur la plage c'était plutôt facile), de cuisine🍴 (respect du budget 💲courses, élaboration des plats🍲 et vaisselle) mais aussi d'entretien du camp comme dans une grande colonie de vacances. Il faut donc apprécier la vie en collectivité et être sociable (je le précise même si cela me paraît évident).

J'ai rencontré lors de ce camp plusieurs personnes venant de divers pays comme Taïwan, Canada, Belgique, Mexique ou encore Italie ce qui est toujours très enrichissant.


Même si les photos ne sont pas d'une grande qualité (à l'époque je pense que j'étais parti avec un petit appareil photo compact) je voulais absolument vous parler de mon expérience car je suis fière d'avoir effectuer ce chantier international et je le recommande à tous les jeunes qui peuvent se le permettre (les billets d'avions aller/retour restent à la charge du volontaire en plus d'une participation aux frais du camp pour la nourriture principalement).

Bien entendu, je ne l'ai pas précisé jusque là mais vous devez avoir des bases (no panic) en Anglais et/ou Espagnol pour pouvoir faire ce type de chantier humanitaire au Mexique en particulier.

ATTENTION : les chantiers internationaux ne sont ni des centres de vacances ni des lieux où "place" les jeunes. S’inscrire sur un chantier est une démarche personnelle, le plus souvent par désir de se rendre utile mais aussi de "rencontrer" la population locale et volontaires [Source : site Concordia.fr].

Volontaire, plus longtemps?

Sachez que vous pouvez effectuer des projets de bénévolat sur des périodes plus longues que 2-3 semaines (la durée moyenne des chantiers) et ce, en France ou bien à l'étranger. Ainsi il vous est également possible de partir en immersion d'1 mois à 1 an en fonction des projets et bien entendu de vos envies/possibilités.

- Service Civique (durée entre 6 et 12 mois à raison de 35h par semaine) : engagement volontaire au service de l'intérêt général ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans (réception d'une indemnité de la part du bénévole) - Plus d'infos en cliquant ici

- Service Volontaire Européen appelé aussi SVE (durée entre 2 et 12 mois) : dispositif financé par les institutions Européennes pour les jeunes de 18 à 30 ans, résidents en Europe qui comme le Service Civique met à l'honneur un projet d'intérêt général (rénovation, art, social, culturel, animation, environnement) - Plus d'éléments à retrouver juste

- Volontariat de partenariat international (durée variable entre 1 et 12 mois) : A partir de 18 ans, vous pourrez participer à un projet de volontariat en France ou à l'étranger dans les domaines de l'environnement, de l'animation socio-culturelle, de la lutte contre la pauvreté - Informations supplémentaires à retrouver ici

Connaissiez-vous le principe du Chantier International avant ce post? Est-ce que mon choix de projet vous a intéressé? Si oui ou non, pour quelles raisons?
  !important;

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps de m'écrire un petit mot, je ferais de mon mieux pour vous répondre rapidement ♡

Retour en haut