Diane, ma fille, tu dois savoir qui était ton Papy, disparu

04/09/2017 / Laisser un commentaire
Diane, ma fille, mon sang, ma chair,
Alors que cela fait bientôt 2 mois maintenant que tu as pointé le bout de ton nez et que tu occupes une grande partie de mon quotidien, j'ai eu envie de t'écrire ses quelques mots... parce qu'un jour où l'autre il faudra que je t'explique que la vie est parfois injuste, que la maladie frappe sans crier gare et enfin que le destin laisse partir certaines personnes qui nous sont chères notamment ton Papy, mon Papa, que tu n'auras pas l'opportunité de connaître et dont je vais te parler dans ce post.

Je venais de me réveiller d'une sieste donc soyez indulgent envers moi et ma coupe de cheveux! LOL
Maman a perdu son Papa en Mars 2015 suite à un putain de cancer généralisé, c'est pourquoi tu n'auras pas la chance de faire sa connaissance! Cependant j'ai envie de te parler de lui parce que je trouve qu'il est important que tu saches qui a élevé Maman et quelle personne il était. Je vais essayer d'être le plus honnête possible même si tout le monde sait que l'on a tendance à enjoliver les traits de caractères & les moments passés surtout lorsque l'on parle de personnes décèdées (très souvent ce ne sont que les bons souvenirs qui refont surface et c'est compréhensible je pense).

"Qu'est-ce que tu as la bouille de ta maman, petite", voilà ce que je me dis en visualisant cette photo
PROJETS

Ton Papy avait la bougeotte comme on dit. Je soupçonne le fait qu'il était un chouïa hyperactif et ce, parce qu'il ne s'arrêtait jamais. Je ne l'ai vu se reposer que pendant ses dernières années de vie où la maladie l'obligeait à penser un peu à lui et donc à se ménager. Il avait sans cesse, soif de nouveaux projets! Si bien que pendant mon enfance nous déménagions très souvent (trop à mon goût ce qui ne me laissait pas le temps de nouer de vrais liens d'amitiés). Il ne fallait pas traîner pour déballer les cartons, faire les travaux (je me rappelle qu'il a monté plus d'une cuisine en un temps record et ce, seul). Il n'était pas très doué pour la décoration ou du moins, ses goûts n'étaient pas les miens même si épurés comme le conseille Stéphane Plaza dans l'émission Maison à vendre. Je me rappelle que je lui disais souvent que je n'aimais pas ses tableaux, trop nombreux et vieillots pour moi! Il adorait bricoler : retaper des cuisines, salles de bain, chambres (plomberie, carrelage, papier peint etc)... Il allait très souvent chez Castorama. Je suis persuadée qu'il se serait fait un plaisir de faire quelques travaux dans notre maison (en supposant ton Papa ai bien voulu) ou du moins donner des conseils.

PASSION AUTO

De plus, il changeait souvent de motos (son hobby) et de voitures (35 automobiles et 18 motos). Il tenait à jour un album photos des différents engins qu'il avait eu et non sans fierté! Il ne manquait pratiquement jamais l'émission Turbo. D'ailleurs c'était même devenu une tradition de regarder avec lui la TV, le dimanche avant l'heure du repas. Je m'y intéressais d'un œil afin de pénétrer dans son univers et de passer un moment complice entre père et fille. Et comme tout fan d'autos, il se faisait un plaisir d'acheter en kiosque, les magazines Auto Plus, Auto Moto tout comme Maman apprécie lire Biba, As You Like ou encore Femme Actuelle.

MARIAGE

Côté cœur il a beaucoup aimé ma Maman, ta Mamy (15 ans de mariage au total) même si depuis le divorce on avait du mal à croire que Mamy avait pu être heureuse avec Papy, tant elle s'est épanouie. Par la suite il a passé un bon bout de vie avec deux autres compagnes dont la dernière qu'il aurait sûrement épousé si le destin n'en avait pas décidé autrement.

CARACTERE

Il avait un sacré caractère ton Papy mais les chiens ne font pas des chats et tu découvriras bien assez tôt que Maman aussi des phases (même si je me soigne avec l'aide de ton Papa). Quand une chose n'allait pas dans le sens qu'il avait défini, il s'énervait. Il fallait que les choses soient faites à SA façon et pas autrement et ce, même si le résultat était le même. Un peu têtu?! Oui, c'est tout à fait ça!

ALLURE

Ton Papy faisait parti de ceux qui achète peu de vêtements. Il avait souvent des pantalons et vestes d'il y a 10 ans au moins et donc avec la maladie des dernières années, il nageait dedans. En vacances on le charriait souvent avec ses chaussettes de tennis montées trop hautes, qu'il portait avec des baskets!

MANIAQUE

Maniaque il fût surtout lors des 10 dernières années où il vivait seul (même si je me suis incrustée 1 an). Le dimanche vers 17h c'était le moment du grand ménage et il ne fallait pas que quelqu'un soit dans ses parages! D'ailleurs à cette heure précise il fallait que sa compagne et ton Papa soient partis de la maison.

ALIMENTATION

Il était gourmand et loin d'être difficile en matière de nourriture. Il adorait notamment la fondue savoyarde que l'on se faisait tous les deux (lorsque je vivais avec lui en 2012-2013) ou à plus.Vers les derniers mois je lui avais fait goûter les macarons de Chartres (28) et je sais qu'il les appréciait beaucoup. Je n'oublierai jamais que c'est lui qui m'a fait découvrir la cuisine Japonaise comme on l'a connait en France avec makis, sushis et brochettes. Depuis ce moment, on se faisait souvent des déjeuners le temps d'une brève pause. Il venait me chercher vers midi au travail et nous profitions de quelques minutes entre père et fille.

CHALEUR, SOLEIL & BRUITS

Lorsqu'il regardait la télévision et qu'il faisait grand soleil à l'extérieur, il n'hésitait pas à fermer les volets en plus des rideaux de tout le salon. Cela avait le don d'énerver Mamy qui est plutôt du genre à prendre un bain de soleil dehors sur une chaise longue avec un bon bouquin. Il ne supportait pas la chaleur et avait un mal fou à trouver le sommeil. La nuit il ne devait y avoir aucun bruit pour qu'il dorme. Plus d'une fois il a écourté ses vacances à cause de ses deux faits. Nous sommes tout de même partis dans le sud Marocain tous les deux (il y avait la clim dans tous les hôtels) : des vacances que je n'oublierais pas car ce sont les seules passées en duo.


AMOUR PATERNEL

Malgré ses allures d'homme dur, c'était un sentimental mais qui, avait plus de facilité à exprimer ses sentiments par écrit. Chaque anniversaire ou presque j'avais droit à une carte personnalisée avec photos/vidéos d'enfance et mots d'amour. La carte de mes 18 ans est précieusement rangée car fortes en émotions. Il a posé là, des mots qu'il ne m'a jamais dit oralement et pourtant ils sont bouleversants de sincérité. Quand j'ai un coup de blues, ses mots me rassurent car il me dit qu'il est fier de la femme que je suis devenue, des choix que j'ai fait... Je te l'a montrerai si tu le veux quand tu seras plus grande.

Et puis il y a aussi cette dernière lettre qu'il a rédigé au cours des dernières semaines qui contenait une mission précise (transmettre des messages, mener à bien tes derniers souhaits, respecter tes souhaits quant au déroulé de ton enterrement etc.). Ses derniers mots sont encore compliqués pour moi à relire mais je retiens de ses écrits : l'AMOUR qu'il ne faut pas hésiter à exprimer et à donner au quotidien pour ne jamais rien regretter.


J'ai dû oublier des traits de son caractère mais je suis sûre que d'autres personnes de la famille et amis sauront te conter sa vie parfois mieux que moi. 

Maman a envie que tu retiennes une phrase de tout ce Bla Bla : "Saches profiter de chaque instant qui t'es offert avec les personnes que tu aimes!".
Rendez-vous sur Hellocoton !

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avoir pris le temps de m'écrire un petit mot, je ferais de mon mieux pour vous répondre rapidement ♡

Retour en haut